image de l'annonceur ORCHESTRA

L’avant-garde de l’industrie touristique

Orchestra a 17 ans. Comment a évolué votre gamme de produits de loisirs ?

Le début de la plateforme logicielle, en 2005, a été focalisé sur la distribution des packages de Tour-Opérateurs. Depuis sept ans, nous donnons accès à l’ensemble des produits du marché : les vols, les hôtels, les activités, les transferts et,la location de voitures. Ainsi, nous permettons la fabrication et la vente de tous ces produits. En outre, nous permettons à nos clients de combiner ces éléments pour recréer des voyages beaucoup plus personnalisés que par le passé.


Depuis peu, Orchestra est associée à Gestour dans la mesure des tendances touristiques. Votre plateforme devient plus que jamais une référence pour les professionnels ?

Oui, ceci est très lié aux flux qui passent par notre plateforme. Cette année, nous espérons un peu plus d’1,2 milliard de volume d’affaires. Ceci est lié également à la diversité de plus en plus importante des produits que nous revendons. Enfin,c’est lié à la diversité de nos clients : les réseaux d’agences, les agences en lignes, des producteurs, les nouveaux entrants, etc. C’est tout cela qui fait le volume, la représentativité de la production et de la typologie des distributeurs.


Qu’est-ce-qui fait la force technologique de votre solution ?

C’est le résultat d’un enrichissement fonctionnel constant. Aujourd’hui, la richesse fonctionnelle de notre plateforme est incroyable. Ce qu’on ajoute comme fonctions atteint un niveau extrêmement avancé, ce qui rend l’usage et l’administration de plus en plus pointus pour nos clients. Orchestra répond aujourd’hui à une partie de plus en plus conséquente de l’ensemble des besoins informatiques de distribution et de réservation.


Un mot sur l’intérêt du paiement en quatre fois, activable pour les clients d’Orchestra ?

Depuis quelques années, le paiement n’est plus seulement une facilité opérationnelle (questions techniques sur la fraude, le temps de réponse, etc.), il est devenu aussi un outil marketing, et donc, le paiement en quatre fois en fait partie. Ce module de paiement est intégré à notre plateforme depuis le mois de juin. Nos clients peuvent l’utiliser s’ils le souhaitent, et s’ils ont un contrat avec le fournisseur, en l’occurrence, la Banque Casino.


Travelsoft, Holding d’Orchestra, a procédé au rachat de Sépage. Quel en est le but ?

Nous souhaitions adjoindre une plateforme, techniquement indépendante d’Orchestra, qui puisse permettre à nos clients de répondre à l’enjeu primordial que constitue la maîtrise des coûts marketing au travers de la personnalisation et de la valorisation du trafic. C’est tout ce sujet-là, qui pèse très lourdement dans les comptes de résultats, que nous allons contribuer à accompagner à travers l’offre de Sépage.


Le développement d’Orchestra à moyen terme, comment se profile-t-il ?

Notre stratégie est principalement orientée sur une expansion internationale, à l’échelle principalement européenne, mais aussi dans des géographies proches, en Afrique et au Moyen-Orient. Actuellement, 15% de nos revenus sont réalisés hors de France. L’objectif, à trois ou quatre ans, est que cette part atteigne le tiers de nos revenus.

Leader français dans la distribution automatisée de voyages de loisirs, la plateforme Orchestra est parallèlement devenue une référence dans l’anticipation des enjeux du secteur. Entretien avec Christian Sabbagh, son Président-Fondateur.

Christian Sabbagh Christian Sabbagh Président-Fondateur

regardez notre video

Nous Contacter

Suivez nous sur les réseaux